VISITE DU SITE GRAU DE BASSAM (GRAND BASSAM)

Ce site a été visité afin de comprendre le phénomène d’enrichissement en sable dans cette zone. En effet, l’embouchure du fleuve Comoé s’est fermée naturellement à cause de l’ouverture du canal de Vridi et des courants marins côtiers. Aux fins de contrôler les plantes flottantes et particulièrement les jacinthes d’eau, le Grau de Bassam a été réouvert pour que les plantes soient véhiculées directement en mer d’une part et d’autre part pour permettre l’intrusion saline dans la région pour tuer les plantes (celles-ci ne supportant pas les taux élevés de sel). A la demande des communautés riveraines, l’Etat de Côte d’Ivoire prévoit la réouverture du Grau de Bassam. Pour se faire, une étude de faisabilité a été réalisée intégrant les aspects bathymétriques, courantologiques etc.

Enrichissement sableux du Grau de Bassam côté lagunaire